Un projet de loi sur le don de sang bénévole en Colombie-Britannique


Jeudi, avril 26, 2018

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a présenté, aujourd’hui, un projet de loi visant à interdire toute rémunération des donneurs de sang dans la province. La Société canadienne du sang salue la volonté de la Colombie-Britannique de préserver et de renforcer la légitimité d’un système de collecte de sang et de plasma public, bénévole et non rémunéré au Canada. 

Cela fait près de vingt ans que nous avons la responsabilité de fournir aux Canadiens un approvisionnement sûr et économique en sang et en produits sanguins, dont les produits fabriqués à partir de plasma humain. Et c’est avec succès que nous nous acquittons de cette tâche. 

Notre rôle est de surveiller les besoins en plasma et de prévoir un approvisionnement suffisant pour les patients. C’est pourquoi nous avons entamé des discussions avec les gouvernements dans le but de leur présenter un plan opérationnel visant à augmenter les quantités de plasma recueilli auprès des donneurs canadiens, y compris auprès des donneurs britanno-colombiens, tout en continuant à utiliser notre modèle de don bénévole, non rémunéré et financé par des fonds publics.

La Colombie-Britannique a toujours soutenu le système d’approvisionnement en sang et nous sommes ravis de voir qu’elle continue à soutenir le travail et les contributions des nombreux bénévoles et donneurs de la province. Pas plus tard que la semaine dernière, nous avons célébré une Britanno-Colombienne, Beatrice Janyk, qui nous aide à sauver des vies depuis plus de 70 ans et qui, à 95 ans, est la plus âgée de nos donneurs. Nous sommes d’ailleurs très reconnaissants envers tous nos donneurs, qui donnent volontairement un peu d’eux-mêmes pour venir en aide aux patients.

Book your donation